Archives du mot-clé matériel médical

Des médicaments bientôt en vente sur la parapharmacie Vitalya ? Interview

Fin Janvier 2012, la société Vitalya fêtera les  3 ans du site vitalya.fr. Aussi, pour cet événement, son fondateur nous ouvre ses portes.

Y.V. : Quel bilan faites-vous des ces 3 premières années sur Internet ?

Alexandre Autrou, pharmacien gérant de la Parapharmacie Vitalya : Excellent! Le projet a germé en 2006 mais n’a réellement vu le jour qu’en 2009 car nous devions trouver une pharmacie partenaire pour pouvoir commercialiser les produits d’un certain nombre de laboratoires. Cela a pris un peu de temps. Une fois lancée, la parapharmacie en ligne a aussitôt rencontré l’adhésion des internautes. Nous réalisons aujourd’hui plusieurs milliers de commandes par mois sur Vitalya.fr avec une progression très importante du chiffre d’affaires sur des marques comme Oenobiol, Arkogélules, PiLeje ou Phytosun et un taux de fidélisation excellent.

Y.V. : Pourquoi cette réticence des laboratoires à vendre sur Internet ?

A.A. : Cela a été perçu comme une menace pour les points de vente qui sont la clé de voute de l’organisation de la distribution. En réalité, l’analyse de la consommation sur Internet est un formidable moyen pour comprendre comment mieux satisfaire les attentes des consommateurs en boutique. C’est ce que nous faisons avec succès.

Y.V. : Les mentalités ont-elles évoluées avec la crise ?

Actuellement,  les positions semblent évoluer, à l’exception de certains laboratoires. La vente de parapharmacie sur Internet se révèle être un formidable relai de croissance lorsque la vente en pharmacie ou parapharmacie tend à devenir plus difficile. Nous nous nourrissons des informations données par les consommateurs sur Internet pour améliorer la qualité sur le point de vente et donner encore davantage de satisfaction aux clients qui font l’effort de se rendre en magasin.

Y.V. : Il existe d nombreuses parapharmacies en ligne sur Internet, pourriez-vous nous dire ce qui différencie Vitalya ?

A.A. : Effectivement, il existe pléthore de e-parapharmacies sur Internet. Nous avons choisi de nous positionnement davantage sur la santé que sur l’hygiène ou la beauté. C’est évidement plus difficile car il existe beaucoup de freins à l’achat de produits de santé sur Internet. Les médias font de fréquentes mises en gardes aux consommateurs. Ce pari assez osé, s’est finalement avéré gagnant et les e-consommateurs se sont finalement laissé  assez vite convaincre de notre sérieux.

Y.V. : Quel est votre vision pour la parapharmacie sur Internet ?

A.A. : Les principaux acteurs de demain sont déjà en place  lecomptoirsante de cdiscount, monguisdesante, easyparapharmacie et bien sûr Vitalya !  Les parapharmacies qui se créent aujourd’hui ont beaucoup de mal à émerger ou à couvrir un secteur de la demande qui n’est pas déjà pourvu. Nous avons rapidement observé que le prix discount n’est pas le seul élément pouvant déclencher une vente. Il s’agir de nouer une relation virtuelle avec l’acheteur. Les consommateurs sur internet sont très exigeants. Les attentes des eShoppeurs et eShoppeuses portent sur la maîtrise de la logistique, la qualité du service client, la disponibilité des produits en stock, la qualité des descriptions de produits (formule des compléments alimentaires, précautions d’emploi…). C’est dans ce sens que nous avons toujours travaillé. Aussi, je crois que la parapharmacie de demain vendra des médicaments sur Internet et cela fait partie des sujets sur lesquels nous réfléchissons pour apporter le maximum de sécurité et de garanties si cela doit se faire un jour.

Y.V. : En ouvrant une porte à la vente de médicaments sur Internet, ne faites-vous pas le jeu de Leclerc ?

Je suis résolument convaincu que Leclerc obtiendra gain de cause pour vendre des médicaments avec l’enseigne  parapharmacie Leclerc. La perte du triple A de la France sera sans doute un bon alibi pour un futur gouvernement de se désengager encore un peu plus de ce fardeau qu’est le financement de la santé en France. Il convient donc tout simplement de d’y réfléchir sans porter de jugement pour que les consommateurs qui feront ce choix soient correctement pris en charge.

Y.V. : Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Le passage du site en CSS3 pour une meilleure indexation Google est sur le point d’être terminé. Nous avons aussi déménagé sur une nouvelle plate-forme logistique à la fin de l’été 2011. Nous allons donc pleinement nous consacrer à des actions qui répondent aux attentes de nos clients. L’édition d’un nouveau catalogue matériel médical et compléments alimentaires ainsi que le lancement d’une carte privilège sont les 2 chantiers sur lesquels nous travaillons actuellement. Enfin, nous allons continuer à développer la promotion du site au travers des réseaux sociaux avec l’arrivée de 2 nouveaux collaborateurs à partir d’Avril. Cela avait été un peu laissé de coté jusqu’à présent.

Y.V. : Et pour les 3 ans ?

Pour les 3 ans de la parapharmacie Vitalya, de nombreuses animations, promotions et cadeaux seront proposés sur le site. De nouvelles gammes dans le domaine des compléments alimentaires et des cosmétiques seront mises en ligne.